• Bob lazar et son histoire sur la zone 51.

    Robert "Bob" Lazar. Ce nom, et cette personne auraient pu resté anonyme, inconnu, et traverser l'histoire sans laisser de trace.

    bob lazar a témoigné sur l'existence d'ovni non-loin de la zone 51Bob Lazar

    Mais Bob en décida autrement.

    A cette époque (aux alentour 1989) des rumeurs circulent: des ovnis seraient présent dans des bases à proximité de la zone 51.

    Mais voila, il faut un témoin identifiable, et non "l'ami d'un ami" pour que les rumeurs trouvent leurs preuves tangibles.

    Ce témoin, c'est Robert Lazar.

    En mai 1989, après avoir longuement hésité, robert lazar apparait en "silhouette anonyme" sous le pseudo de dennis, sur KLAS TV , dans l'émission "UFO:The Best Evidence" de George Knapp.

    il y révéla avoir été scientifique et avoir travaillé cinq mois sur un projet de rétro-engineering (recherches sur un appareil pour découvrir ses plans et son mode de focntionnement) sur un ovni dissimulé en zone "S-4", à vingt kilomètres au sud de la zone 51, près du lac asséché de papoose . Immédiatemment l'intéret aux USA et dans le monde fut déclenché.

    la zone S-4 de bob lazarPlans de la zone S-4

    Peu après l'émission, alors qu'il roulait à la sortie de las vegas, sa voiture reçu un coup de feu.

    Quelqu'un a voulut le faire taire. Aussitot il comprit que le seul moyen qui lui restait pour assurer sa sécurité était d'apparaitre à visage découvert.

    Il raconta alors son histoire à George Knapp, une nouvelle fois . Il la réitérera encore et encore, ne modifiant que des détails.

    Bob lazar a travaillé à Los Alamos sur des armes top-secrètes avec Edward Teller, le père de la bombe H . celui ci permit à bob d'être engagé dans un programme classé . Un jour de novembre 1988, bob se trouvait dans un des boeing 737 des janet airways, en route pour groom lake.

    ces appareils emmenent du personnel a al zone 51

    Les Janet airways font la liaison las vegas-zone 51.aucun écusson sur la carlignue,seul l'immatriculation de l'appareil et une bande rouge.

    Arrivé en zone 51, il prit place dans un bus aux vitres masquées , qui l'ammena à un autre lac asséché . Il apprennait rapidemment qu'on le conduisait en zone S-4, et que le lac était papoose dry lake.

    Il y découvrit une série de batiments camouflés, se fondant dans le paysage . On lui ordonna d'entrer dans un hangar . Il y découvre le "modèle sport" comme il le nomme: un ovni d'environ 15 mètres de diamètres, il pensa premièrement à un appareil réolutionnaire, le drapeau américain étant peint sur la carlingue.

    l'ovni de bob lazarReconstitution de l'ovni étudié par Lazar

    Mais dès qu'il jeta uncoup d'oeil a l'intérieur, il aperçut des fauteuils trop petits pour qu'une homme puisse piloter l'engin.

    Ensuite on lui demanda d'étudier des dossiers, pour qu'il soit le plus vite possible au courant.

    c'est alors qu'il apprit que l'armée avait en sa possession neuf disques de plusieurs types différents, et qu'ils étaient originaire de Zeta Reticuli, d'un système binaire situé a 37 années lumières de la terre et visible seulement de l'hémisphère sud . Les pilotes étaient nommés "les gamins" en raison de leur taille. Bob a pu les classer dans les "gris typiques":tète disproportionné, grand yeux sombres en amande, nez et bouche minuscule, corps fluet.

    fait marquant: dans une interview bob raconte que ces êtres répondaient à ses questions avant qu'il ne les posait, il suffisait de penser.

    L'ovni "modèle sport" de bob lazar semblait être fait d'une seule pièce et était dépourvu de boulon ou de fil électrique. Il y avait plusieurs niveaux.
    celui du bas contenait le système propulsion, celui du haut était la cabine de pilotage et les sièges passagers.

    Bien sur, les chercheurs de la zone S-4 ne s'intéressent qu'au système de propulsion . Celui ci reposait sur l'antigravitation, et son énergie était tiré d'un minerai inconnu sur terre, l'Elément 115. J'y reviendrai dans un article que je consacrerai a la propulsion ovni.

    En mars 1989, bob lazar est surpris de nuit aux abords de la zone 51. Il travaille depuis cinq mois a la zone S-4. Toute ses habilitations pour travailler la-bas lui furent retirés.

    Cetet histoire est celle qu'il a raconté. Mais bob lazar est un personnage énigmatique, bizarre. Né en 1959, il prétend avoir été diplomé du MIT (Massachussets Institute of Technologies) et Caltech, mais toutes les recherches pour prouver ces affirmations n'ont rien donné. La seule chose qui ait été prouvé est que bob lazar, doué en explosifs et systèmes de propulsion, a travaillé à Fairchilds Electronics en californie et à Los Alamos.

    Mais non pas en tant que scientifique, mais en tant que technicien.

    Bob lazar rejetta la faute sur le fait que les dossiers ait été manipulés pour le décribiliser, le transformer en "non-personne". Il créa plusieures petites entreprises, dont une fit faillite, et fut soupçonné d'avoir des parts dans un maison de prostitution.

     

    Ainsi son témoignage repose sur du sable: soit c'est assez solide, soit le tout sera soufflé par le vent. Car il a peu de supporters sérieux du coté des ufologistes. Et nombre de ces dires sont assez déconcertants.

    Les états-unis font appel à des scientifiques de seconde zone pour s'occuper de ce qui est leur plus grand secret? et ceux ci n'ont même pas pensé a l'élément 115, dont la réalité n'est pas prouvée?Bob lazar s'est il fait avoir en beauté par le gouvernement?

    Cetet affaire en laissera plus d'un perplexe,moi compris...

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :